Actualités

Retourner à l’accueil du site du conseil régional de Lorraine


Recherche Avancée

Facebook



 

Actualités

Le 29/04/2013

"(PM)² va accélérer la R&D en mécanique, matériaux et procédés à Metz"

Un centre de calcul, un nanotomographe à rayons X, bientôt une puissante presse à vis… Les équipements de (PM)² sont aujourd’hui mis à disposition des enseignants-chercheurs messins. Présentation de ce nouvel outil hébergé au CIRAM et destiné à la recherche et au transfert technologique par Jean Chrétien, chargé de mission Stratégie au centre Arts et Métiers ParisTech de Metz.

 

 

Eureka.Lorraine : Quel est l’état d’avancement de (PM)² ?
Jean Chrétien :
Initié fin 2009, le Pôle Procédés Mécanique Matériaux est aujourd’hui prêt pour sa mise en route. Nous venons de terminer l’installation du matériel de la 1re tranche : un centre de calcul haute performance, un nanotomographe et un robot destiné aux procédés de mise en forme. En 2014 une 2nde tranche prévoit l’acquisition de nouveaux équipements pour 4 autres plateformes : K-Dyn, Matcar, Caramat et Vulcain. Tous ces moyens de simulation, d’essais, d’observation et de caractérisation du comportement mécanique des matériaux représentent un investissement de près de 2,8 millions d’euros*. Ils vont permettre aux enseignants-chercheurs du centre Arts et Métiers ParisTech de Metz, de l’ENIM et de l’Université de Lorraine de mener des projets de recherche finalisés, en particulier en partenariat avec des industriels. Les scientifiques du LEM3, du LaBPS et du LCFC prennent actuellement en main ces outils.

 
"Le Pôle Procédés Mécanique Matériaux représente un investissement de 2,8 millions d’€"
 

Qu’offrent-ils de nouveau ?
D’une puissance opérationnelle pouvant atteindre 30 Teraflops, le centre de calcul Cassiopée est un outil de simulation et d’optimisation numérique. Ce 1er méso-centre lorrain va accélérer les phases de conception et de mise au point pour la R&D en mécanique. Le nanotomographe à rayons X permet pour sa part d’explorer en haute résolution un échantillon sans l’endommager afin d’en reconstruire les structures internes en 3D. Cet outil servira aux scientifiques qui étudient les composants automobile ou biomédicaux par exemple. La future plateforme Vulcain proposera une puissante presse à vis destinée à la mise en forme de matériaux. K-Dyn sera quant à elle une plateforme d’essais en conditions extrêmes. Elle permettra de produire des chocs hors normes – à Mach 3 ou 5 par exemple – afin d’étudier le comportement, l’endommagement et la rupture sous sollicitations dynamiques des matériaux et structures.

 

Les perspectives du Pôle ?
(PM)² va remplir ses principales missions : structurer et coordonner les moyens de recherche universitaires messins et rendre la recherche visible au monde extérieur, en particulier aux industriels du secteur de la mécanique. Hébergé au CIRAM** sur le Technopôle de Metz, (PM)² est aux côtés du LEM3. Plus de 300 scientifiques spécialisés en mécanique, matériaux et procédés sont réunis ici. L’arrivée du Centre de Recherche Commun de l’IRT M2P au CIRAM ajoute aussi des chevaux sous le capot. Interface entre la recherche académique et le monde industriel, (PM)² est aujourd’hui un lieu où se concrétise l’activité du Technopôle messin.

* Financés par les partenaires de (PM)² (le centre Arts et Métiers ParisTech de Metz, l’ENIM), l’Etat et le Conseil général de la Moselle
** Centre d’Innovation et de Recherche franco-allemand Associé de Metz

 
    (PM)² : Pôle Procédés Mécanique Matériaux
(PM)² est :
• une agence de moyen rassemblant en un même lieu un réseau d’expertises de très haut niveau, et des équipements de pointe dans les domaines de la simulation, de la caractérisation, de l’assemblage, des mises sous contrainte, des procédés, du biomédical.
• une organisation en plateformes destinée à répondre aux problématiques des 3 axes de compétences que sont la mécanique, les matériaux et les procédés.
• un espace collaboratif entre l’éducation, la recherche scientifique et l’industrie au service des matériaux innovants.