Actualités

Retourner à l’accueil du site du conseil régional de Lorraine


Recherche Avancée

Facebook



 

Actualités

Le 03/01/2017

Plateforme Ecoscope : la santé des milieux aquatiques à la loupe

Quels sont les conséquences des stress d’origines anthropiques sur les milieux aquatiques ? Pour répondre à cette question, le LIEC (Université de Lorraine / CNRS) dispose d’Ecoscope, un dispositif expérimental unique en France. Visite en images.

 

Un terrain d’expérimentation de 300 m2 unique en France. C’est ce qu’offre Ecoscope aux biologistes et physico-chimistes du Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC). Cette nouvelle plateforme est destinée à mener des expériences sur les effets des différents stress d’origines anthropiques sur les milieux aquatiques. "Dans la nature c’est très compliqué de comprendre l’origine précise de la dégradation d’un écosystème aquatique : il peut y avoir en même temps plusieurs polluants, un barrage, une diminution des ressources alimentaires… explique Simon Devin, chercheur en écotoxicologie au LIEC. Ecoscope nous permet d’isoler un stress et de voir s’il a ou non les mêmes effets que dans les milieux naturels." Avec cet outil, les chercheurs étudient également les conséquences des stress à toutes les échelles biologiques : molécules, cellules, individus, populations, communautés et écosystèmes. Ils ambitionnent de développer de nouvelles méthodes d’évaluation des milieux et de nouveaux processus de dépollution.

 

 

Ecoscope est un projet de l’Université de Lorraine réalisé avec le soutien de la Zone Atelier Moselle, du LabEX Ressource 21 et du FEDER Lorraine.

 
Ressources utiles


La plateforme Ecoscope

 
Lire aussi


LIEC : des rivières artificielles pour étudier les perturbations des écosystèmes